Rêves, maladie et médecine  
sitemed.fr

HOME

SOMMEIL ET RÊVES

CHRONOBIOLOGIE

PSYCHOSOMA

DIABÈTE

TOXICOLOGIE

LIVRES

CONTACT

DÉTENTE

 
livre sommeil rêve

Sommeil et rêves
Éditions Ellebore

Fonction historique et religieuse du rêve, physiologie du sommeil, psychologie et psychanalyse, interprétation de grands thèmes oniriques, rêve et santé physique ou psychique, rêves de mort...

  L'échec de la médecine occidentale

L'Échec de la Médecine Occidentale
Éditions Ellébore

Rêve et maladie : chez certains patients, les symptômes physiques s'accompagnent de rêves caractéristiques. Leurs maladies sont en relation avec un déséquilibre psychique et un stress inconscient que le rêve peut révéler et corriger.

Pour commander : Éditions Ellebore et sur Amazon.fr

 

Pour commander : (Éditions Ellébore ?) et sur Amazon.fr

 

 

 

 

 

Site certifié HON
Voir Home

 

Relations entre rêves et maladies
Rêves, stress et maladies psychosomatiques

Dr Jean-Michel Crabbé
Mis à jour le 26 février 2015

 

« "Pour sauvegarder la stabilité mentale et même la santé physiologique, il faut que la conscience et l'inconscient soient intégralement reliés, afin d'évoluer parallèlement. » C.G. Jung, Essai d'exploration de l'inconscient.

LES BASES

EXEMPLES: RÊVES DE MALADES

 

Esculape

Un grand nombre de médecins reconnaissent le rôle du psychisme dans la genèse et l'évolution des maladies organiques. Cependant, dans la majorité dec cas, ces causes psychiques restent inconnues, inconscientes. Travailler sur l'inconscient et les rêves devient alors une forme de thérapie bénéfique pour la santé, et même, comme le dit Jung, une nécessité vitale pour de nombreux individus.  

Médecine antique, incubation et rêves

Tous les peuples primitifs reconnaissaient l'importance des rêves dans tous les domaines de la vie et en particulier chez les malades. Ils y cherchaient une explication, un conseil tout à fait concret, ou encore une médecine magique, une sorte de traitement psychique des maladies. Ces pratiques ont ensuite donné naissance à l'incubation, application de l'interprétation des rêves en médecine.

Toutes les grandes civilisations antiques ont édifié des temples d'incubations dans lesquels les malades venaient pour rêver, faire interpréter leurs rêves et ainsi se faire soigner. En Mésopotamie, en Egypte et en Grèce, ces temples associaient une source, une représentation de divinité et un espace de repos destiné aux malades. L'eau était le symbole d'une purification du malade et d'un enseignement qu'il recevait.

Le rêve était l'évènement essentiel du séjour thérapeutique du malade, une manifestation du dieu Esculape, et il était analysé et interprété par les prêtres du temple d'incubation.

 

Rêves, physiologie et médecine

Pendant un siècle la médecine occidentale a séparé le système psychique, la physiologie et les maladies organiques. En réalité nous savons aujourd'hui que le corps et la psyché ne sont pas séparables. Voir le chapitre "psychosoma" avec le prix Nobel 1977 et la découverte des premières hormones cérébrales, ou encore mon livre "l'échec de la médecine occidentale".

  • À la base du cerveau, l'hypothalamus est le grand chef d'orchestre, centre de commande des fonctions neurovégétatives, du système nerveux autonome, des fonctions hormonales et des rythmes biologiques.
  • Le cerveau produit aussi des centaines de neuromédiateurs qui agissent comme des hormones sur les neurones et sur tous les tissus périphériques.
  • Les émotions ont des conséquences neurovégétatives et hormonales, elles perturbent les fonctions vitales et leurs rythmes. Tout ce qui impressionne un malade, consciemment ou non, a des conséquences physiologiques objectives.

Les relations entre le corps et la psyché ne sont pas conscients et volontaires. Il s'agit surtout de mécanismes inconscients dans lesquels le sommeil paradoxal et les rêves interviennent à trois niveaux :

  • Un rêve peut s'accompagner d'émotions très puissantes et de modifications physiologiques très importantes. Le sommeil paradoxal peut déclencher des crises cardiaques, des crises d'épilepsies, des troubles neuro-végétatifs ou hormonaux, des morts subites.
  • Un rêve peut révéler un déséquilibre psychologique qui est la cause de troubles organiques ou les aggrave.
  • Les rêves montrent des processus psychiques qui restent en dessous du seuil de la conscience.

En médecine, l'analyse et l'interprétation des rêves peuvent devenir des moyens d'améliorer ou de guérir certains troubles dits "psychosomatiques" en diminuant les tensions psychiques responsables de troubles organiques.

 

Le rêve de Péricles

Périclès, 499-429 av. J-C, fut un grand homme d'état, démocrate, batisseur, protecteur des arts et du peuple. Le récit suivant concerne la construction de L'Acropole, à Athènes :

« Un événement merveilleux, survenu au moment de la construction, révéla que la déesse Athéna ne restait pas à l'écart de l'ouvrage, mais y apportait sa contribution et aidait à son achèvement. Le plus actif et le plus zélé des artisans fit un faux-pas et tombât du haut de l'édifice ; il était dans un état déplorable et abandonné des médecins. Périclès était découragé, mais...

...la déesse lui apparut en songe et lui prescrivit un traitement qui lui permit de guérir cet homme vite et aisément.

A la suite de cet incident, il éleva aussi la statue de bronze d'Athéna Hygieia sur l'Acropole, près de l'autel qui s'y trouvait auparavant, d'après ce que l'on dit. » (Plutarque, Vie de Périclès, 13, 1-11, traduction de Gravil)

Le récit ne donne pas d'indications sur la blessure et sur le traitement appliqué... mais il montre la mentalité de toute une époque : les hommes étaient encore attentifs à leurs rêves. La sollicitude de Péricles envers un artisan blessé donne à réfléchir.

 

Le train

Une jeune femme, mariée et mère de deux garçons, souffre depuis des mois de douleurs dans le bas-ventre. Elle a déjà consulté son gynécologue et un gastro-entérologue. Le diagnostic reste vague et le traitement sans effet appréciable. Interrogée à propos de ses rêves, elle se souvient d'un rêve récent qui l'a fortement impressionnée :

" Elle se trouve sur une voie de chemin de fer, au milieu des rails, et ne peut pas bouger, elle se sent comme paralysée. Un train fonce droit sur elle, et elle sait qu'elle va être écrasée par cette énorme machine. "

Le rêve ressemble à un avertissement. Il montre la rêveuse privée de réaction devant un danger imminent, une masse d'énergie qui menace de l'écraser. Le rêve dit qu'elle devrait fuir...

Interprétation du rêve sur un plan réel, objectif : n'apporte rien d'utile et de cohérent : la peur des trains, une tendance suicidaire...

L'interprétation du rêve sur le plan abstrait comme image d'une situation psychique est beaucoup plus féconde : le récit de ce rêve inquiétant conduit la patiente à une confidence inattendue. Elle se sent réellement en danger parce qu'elle a un amant : elle envisage de quitter son mari et de briser sa famille.

La patiente reçoit un léger traitement antispasmodique et aucune interprétation du rêve n'est suggérée. Deux mois plus tard, elle revient, transformée. Elle a quitté son amant, ses douleurs ont disparu et sa vie conjugale est à nouveau heureuse ! C'est le moment de souligner que dans guérir, il y a gai et il y a rire !

L'interprétation du rêve est relativement facile, il s'agit d'un rêve "compensateur": la patiente présente sa situation comme une incertitude affective. Son rêve lui dit que sa situation est beaucoup plus dangereuse, et même mortelle : sa vie affective, sinon organique, risque d'être mise en pièces. Le rêve la conduit à une prise de conscience salutaire.

... Avec un tel rêve, il faut être très prudent et vite mettre ses affaires en ordre.
 

La plante verte

Un étudiant de 23 ans, accidenté de la route, est resté dans le coma pendant deux mois. Des fractures multiples le condamnent au fauteuil roulant pour une durée estimée par les médecins à 18 mois. L'incapacité définitive prévisible est d'environ 80%... En entrant dans sa chambre, le père du blessé se tourne vers le médecin et lui dit : « Vous vous rendez compte, mon fils sera une véritable plante verte. »
Cette terrible phrase laisse le jeune blessé presque indifférent mais la nuit suivante, il fait un rêve :

" Il se voit debout, les deux pieds dans la terre d'un bac Riviera noir, et il remarque des feuilles qui commencent à pousser sur les parties découvertes de son corps... "

Ce rêve provoque une réaction imprévue. Le blessé, jusque là passif et obéissant, décide de ne pas finir sa vie comme la plante verte du rêve. Admis dans un centre de réadaptation, il remarche et utilise son bras paralysé au prix d'un mois d'efforts considérables. Un trimestre plus tard, il reprend ses études sans même perdre une année scolaire et refuse toute évaluation de son handicap.

Dans ces circonstances dramatiques, le rêve a été capable de stimuler une volonté affaiblie.
 

L'arbre et le robot

C'est un rêve d'une jeune femme très souvent malade, toutes sortes de pathologies successives :

" Elle entre dans sa chambre, plongée dans l'obscurité. Elle sait qu'il y a une plante, un petit arbre au milieu de la pièce. Comme elle ne parvient pas à allumer la lumière, cet arbuste se transforme en une espèce de robot aux mouvements désordonnés et aux lumières clignotantes. "

Sur le plan de l'objet, c'est à dire sur le plan réel et extérieur, le rêve semble incohérent. L'arbre planté dans la chambre et sa transformation en robot n'ont aucun sens. Sur le plan du sujet lui-même, le rêve prend une toute autre dimension :

La chambre est l'espace le plus intime de la personnalité de la rêveuse.
L'arbre décrit un processus de croissance naturel interne. Il représente le développement intime, l'individuation de la rêveuse. Cet arbre a besoin de lumière pour croître.
Cette lumière est la conscience, qui illumine et guide sa personnalité.

L'absence de lumière correspond à un manque de conscience. La transformation de l'arbre en robot décrit la perte d'une vie naturelle et féconde au profit d'une vie mécanique, désordonnée et artificielle.

Au lieu de progresser et de grandir (individuation), cette patiente avait une vie réelle tout aussi chaotique et instable que le robot de son rêve ! Elle refusa d'écouter ce message parfaitement cohérent et significatif.
 

Le feu

Un professeur de gymnastique d'une cinquantaine d'années souffre de violentes crises de tachycardie. Interrogé sur ses rêves, il raconte qu'il y vit souvent la même situation très angoissante :

" Il se trouve régulièrement dans un immeuble en feu, il en parcourt les couloirs et cherche désespérément la sortie. "

On devine chez ce patient une situation anormale et dangereuse. Quelque chose s'est enflammé et menace de le détruire. Le feu fait penser à un embrasement, à une passion devenue destructrice. Et de fait, son coté coeur souffre beaucoup. Depuis des années, il s'est habitué à une situation affective invivable. Sa maladie de coeur est l'écho d'un grave désordre émotionnel dont il n'est plus vraiment conscient.

En réalité, il n'y a plus que son coeur et ses rêves pour protester contre une situation affective intolérable.
 

La maison de retraite

Une patiente d'âge moyen qui souffre d'insomnie. Son sommeil est devenu irrégulier et agité par un rêve récurrent, pénible :

" Elle visite une maison de retraite, y découvre sa mère, très âgée, et celle-ci l'accable de reproches : il y a des années qu'elle est dans cet établissement et sa fille n'est jamais venue la voir ! "

Spontanément, la patiente analyse son rêve sur le plan de l'objet. Elle a perdu sa mère quelques années auparavant et elle est obsédée par l'idée de l'avoir négligée avant son décès.

Sur le plan du sujet, la mère qu'elle découvre, abandonnée dans une maison de retraite, représente sa propre fonction maternelle, mise à l'écart. La mère représente aussi l'inconscient, la matrice physiologique de sa personnalité consciente, dont elle ne se soucie guère. La maison de retraite est un espace psychique dans lequel sa fonction maternelle inutilisée est isolée.

La patiente se consacre à de très nombreuses activités extérieures et elle néglige réellement sa famille. Le rêve vient s'ajouter aux protestations de son mari et de ses enfants devant ses absences fréquentes. Elle adoptera par la suite une attitude un peu plus conciliante, avec une disparition de ces rêves angoissants et de l'insomnie.

 

Médecine générale, interprétation des rêves et individuation

Ces quelques exemples donnent une petite idée du rôle éventuel du rêve chez les personnes malades. L'interprétation des rêves pourrait, devrait même avoir une petite place en médecine générale. Elle permet de rééquilibrer la vie psychique et d'accompagner l'individuation, c'est à dire le développement individuel. Comme le signale CG Jung, la bonne relation entre la vie psychique consciente et inconsciente est un facteur d'équilibre de bonne sante physiologique.

[Accueil Sommeil et Rêve]  [titre, page 9]  [Suite page 10]

 


 

Droits d'auteur : J-M Crabbé © 1999-2013, tous droits réservés. Article L.122-5 du code de la propriété intellectuelle. Seules les copies ou reproductions strictement réservées à l'usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective sont autorisées. De brefs extraits de l'information contenue sur ce site peuvent être librement commentés, reproduits ou traduits à des fins de recherche ou d'étude personnelle, mais ne peuvent être ni vendus ni utilisés à des fins commerciales. Toute utilisation de l'information provenant de ce site Web doit obligatoirement mentionner la source de l'information et l'adresse URL de la page correspondante. La reproduction ou la traduction de portions plus importantes ou toute utilisation des textes et schémas à des fins autres qu'éducatives ou non commerciales, est subordonnée à l'obtention préalable d'une autorisation écrite formelle.