Sommeil et rêves, l'interprétation de Freud à Jung  
sitemed.fr

HOME

SOMMEIL ET RÊVES

CHRONOBIOLOGIE

PSYCHOSOMA

DIABÈTE

TOXICOLOGIE

LIVRES

CONTACT

DÉTENTE

 

livre sommeil rêve

Sommeil et rêves
Éditions Ellebore

Fonction historique et religieuse du rêve, physiologie du sommeil, psychologie et psychanalyse, interprétation de grands thèmes oniriques, rêve et santé physique ou psychique, rêves de mort...

  Journal de mes nuits

Le Journal de mes nuits
Éditions R. Laffont

Un voyage intérieur hors-norme avec une sélection de 300 rêves personnels. Une expérience pratique, auto-biographique et initiatique guidée par les rêves : les rêves et la Vie.

Pour commander : Éditions Ellebore et sur Amazon.fr

 

Pour commander : Éditions R. Laffont et sur Amazon.fr

 

 

 

 

Certification HON

Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HON Ce site respecte les principes de la charte HONcode.
Vérifiez ici.

Chercher uniquement dans des sites web de santé HONcode de confiance :

 

Dossier rêves : présentation

 

Avec ces 2 livres et ce dossier web, une synthèse de tout ce qui concerne le rêve : une revue de la littérature, les aspects historiques, religieux, et psychanalytiques du rêve, la neurophysiologie, la fonction présumée du rêve, les bases de l'interprétation, des exemples de rêves et une expérience personnelle inédite avec mon « Journal de mes Nuits ».

New, avril 2015 : reprise complète du chapitre 7 « Analyser les rêves ».

 

 

10 000 rêves

Depuis mai 1984 j'écris tous mes rêves dans des cahiers Clairefontaine de 200 pages: ce voyage intérieur, initiatique, est à l'origine de ces pages web et j'en présente les aspects les plus importants dans mon livre « Le Journal de mes Nuits ».

On ne trouve jamais cette démarche dans les livres de psychanalyse. Les psychiatres et les psychanalystes ne nous confient que très rarement leurs propres rêves.

 

L'importance historique et scientifique du rêve

Le rêve a toujours été considéré comme un phénomène essentiel pour de nombreuses cultures, y compris dans le judaïsme et le christianisme. Mais le rêve, « messager des dieux » a toujours été un défi pour l'intelligence humaine et un domaine réservé à des prêtres et des chamans qui avaient traversé avec succès une période initiatique.

Dès les premiers siècles de l'ère chrétienne, le rêve a été exclu de notre civilisation occidentale, son interprétation a été déconseillée, et même interdite quand il s'agissait de prédire l'avenir, assimilée aux pratiques divinatoires comme le tarot ou l'astrologie.

Au XXe siècle, S. Freud et sa psychanalyse ont à nouveau attiré l'attention de psychiatres, de psychologues et de chercheurs sur le rêve et sa fonction. Rapidement, des chercheurs ont critiqué la conception freudienne dogmatique et réductrice du rêve, fondée sur le complexe d'Oedipe. Des psychiatres comme C.G. Jung, Henri Baruk ou Viktor E. Frankl ont défendu des conceptions entièrement différentes de la psyché, de la psychothérapie et des rêves. Des neuro-biologistes comme Michel Jouvet nous ont donné une définition du rêve plus expérimentale et physiologique :

« Le rêve rend opérationnels les conditionnements innés de nos systèmes neuronaux. C'est le gardien de l'équilibre psychique et des comportements spontanés. Le rêve est une protection contre les erreurs de comportement, la déraison, les actes inconsidérés, les influences perverses et néfastes. » Michel Jouvet. Le sommeil et le rêve. Odile Jacob, 1992.

Ou encore :

« Les rêves sont une nécessité biologique et forment une fonction d'intégration et de récupération aussi importante que nos grandes fonctions physiologiques. » Pierre Magnin. Le Sommeil et le Rêve. PUF "Que Sais-je", 1990.

Aujourd'hui le rêve est un domaine immense que l'on peut aborder sous des angles historiques, anthropologiques, littéraires, neuro-physiologiques, médicaux, psychologiques, psychanalytiques et spirituels...

 

De S. Freud à C.G. Jung

Pendant des siècles, l'analyse des rêves est restée populaire, empirique, remplie de contradictions et d'incohérences, basée sur d'anciennes clés des songes. Cette situation a changé au début du XXe siècle avec la psychanalyse.

Pour la psychanalyse de S. Freud, le complexe d'Oedipe et le refoulement de pulsions infantiles jouent un rôle essentiel. Chaque rêve serait une réalisation déguisée d'un désir sexuel ou violent refoulé. L'inconscient freudien est une sorte de poubelle psychique. Le complexe d'Oedipe serait la cause d'une névrose collective, une maladie psychique à l'origine des valeurs morales, des traditions et des religions partout dans le monde.

D'abord collaborateur de Freud, C.G. Jung a ensuite présenté une conception beaucoup plus positive et fonctionnelle de l'inconscient et du rêve, le rêve devenant l'une des sources de l'individuation, processus naturel de croissance et d'équilibre du système psychique. Pour Jung, le rêve est une fonction psychique naturelle qui corrige, développe et oriente le système psychique.

 

Psychanalyse et judaïsme : Henri Baruk et Viktor Frankl

La psychanalyse freudienne est une discipline très dogmatique, souvent présentée à tord comme scientifique. Certains postulats de base comme le refoulement du complexe d'Oedipe doivent être admis sans discussion et sans preuve objective.

S. Freud étant d'origine juive, les adversaires de la psychanalyse freudienne dont C.G. Jung sont régulièrement accusés d'antisémitisme. Depuis presque un siècle, cette accusation empêche toute discussion de fond sur la psychanalyse elle-même. Heureusement, des personnes de valeur indiscutable ont dit l'essentiel à propos de la psychanalyse :

Henri Baruk : psychiatre, correligionnaire de S. Freud, chef de service à Charenton pendant 40 ans, professeur et membre de l'académie de médecine, auteur de nombreux ouvrages. Il a combattu une doctrine freudienne ennemie de tout système de valeurs morales individuelles, familiales ou collectives.

Selon Henri Baruk, la psychanalyse freudienne est dangereuse pour l'individu, la famille et la société. Opposée à toute loi morale, elle conduit à une sorte de religion du plaisir, à la satisfaction aveugle des instincts et à une sexualité sans limites. La psychanalyse freudienne conduit à l'égocentrisme et à la loi du plus fort, à la violence, aux conflits familiaux, au désordre social et au paganisme.

Pour Henri Baruk, Freud est l'un des responsables de la Shoah : en élaborant une doctrine contraire à la foi et à la mission du peuple juif, Freud serait, avec Karl Marx, l'un des faux prophètes responsables d'une rupture d'Alliance qui met en danger l'existence même du peuple juif.

Malgré les nombreux exemples bibliques comme les rêves de Joseph, S. Freud s'est violemment opposé à une quelconque fonction transcendante du rêve. Aujourd'hui la psychanalyse freudienne prolonge ce travail de destruction, et si Henri Baruk voit juste, de nouvelles catastrophes à prévoir.

SOURCES : Henri Baruk sur wikipedia.
Henri Baruk. La psychiatrie française de Pinel à nos jours. PUF, 1967.
Henri Baruk. Des hommes comme nous. Robert Laffont, 1976, etc...)
Wikipedia : La littérature de la Shoah (Wikipedia).

Viktor E. Frankl : Psychiatre et ancien analyste freudien, survivant des camps de concentration. Il a, lui aussi, abandonné la psychanalyse freudienne et développé une psychothérapie qui rend à l'existence individuelle son sens par la créativité, par l'amour et par la transcendance. En se référent à son expérience de la Shoah, Frankl nous montre qu'un homme peut vivre (sans drogues) dans des circonstances dramatiques et se rétablir même après avoir perdu plus que l'essentiel.

SOURCES : Viktor E. Frankl. Découvrir un sens à sa vie. Les éditions de l'homme, 2006.
Interview en anglais sur Youtube.

 

Le sommeil paradoxal : Michel Jouvet

Dans les années 60, la découverte du sommeil paradoxal vient aussi contredire la conception freudienne du rêve. La neurobiologie démontre que le rêve est un phénomène naturel propre à tous les mammifères et aux oiseaux, associé à une activité neuro-biologique très spécifique, rythmique :

« Il n'y a aucune preuve que les mécanismes cellulaires à l'origine du sommeil paradoxal soient provoqués par la faim, le sexe ou un autre instinct, ou par des désirs réprimés. » Mc Carley et Hobson. Neurobiological origins of psychoanalytic dream théory. Am. J. Psychiat. 1977.

Pour la neurobiologie, le rêve est une fonction physiologique à part entière, il ne s'agit pas d'un phénomène uniquement psychique lié à des pulsions refoulées.

Avec le sommeil paradoxal, la neurobiologie donne raison à Jung contre Freud.

 

Médecine, maladie et rêve

Pendant des millénaires, les hommes ont observé des relations entre les rêves et les maladies organiques, à tel point qu'on cherchait dans le rêve des indications pour soulager ou guérir les malades.

Aujourd'hui la neurologie montre que le sommeil paradoxal et le rêve forment une fonction physiologique à part entière. L'analyse des rêves de malades peut jouer un rôle important dans une approche globale, organique et psychique, de la médecine et de la maladie :

Le rêve a une place en médecine.
Le rêve a une fonction psychique et thérapeutique.

Les relations entre corps et psyché sont étudiées dans le dossier "psychosoma".

 

Définitions

La physiologie du sommeil est un domaine scientifique exploré en laboratoire. Michel Jouvet, neurophysiologiste français, a découvert le sommeil paradoxal. Ses travaux ont inauguré 40 années de recherches multidisciplinaires internationales et ses méthodes d'enregistrements polysomnographiques du sommeil sont utilisées dans le monde entier.

Le sommeil paradoxal est une activité neurophysiologique rythmique dont l'existence même contredit la doctrine médicale officielle d'un retour à l'équilibre physiologique (homéostasie) pendant le sommeil. Même si quelques fragments de rêves semblent provenir d'autres phases du sommeil, le sommeil paradoxal est la période privilégiée pour le déroulement et la mémorisation des rêves : sans sommeil paradoxal il n'y a aucun souvenir de rêves.

Le rêve est un phénomène psychique individuel, qu'on ne peut ni enregistrer, ni reproduire en laboratoire. Pour connaître ses propres rêves, il faut les écrire pendant des années, ce qui conduit à des points de vue très variés et discordants. Michel Jouvet est l'un des rares scientifiques à faire un tel travail et à parler de son expérience quotidienne du rêve.

La doctrine freudienne à propos du rêve est contredite par la neurophysiologie et par l'expérience quotidienne. Voir l'exemple très significatif "Freud et les rêves d'astronautes" au chapitre 8.

En revanche, la conception jungienne du rêve s'accorde avec la neurophysiologie et avec l'expérience que chacun peut avoir de ses propres rêves.

 

 

Quelques encouragements :

Doctissimo : "Bonjour, je voulais vous informer de la présence de votre site sur l'annuaire des sites santé de Doctissimo. Nous ouvrons un espace sommeil accessible à partir de l'onglet psychologie ou santé." Jean Philippe Rivière.

Guide de la Psychologie : "Votre site a été sélectionné pour figurer dans Le Guide de la Psychologie Branchée. Félicitations pour la qualité de votre site et merci de contribuer à la diffusion d'une information de qualité sur le Web ! Salutations cordiales !" L'équipe d'OptionWeb : Yvon Dallaire, psychologue et éditeur, Alain Rioux, psychologue et France St-Hilaire, archiviste. Québec, Canada.

Psychologies.com : "Votre site a suscité l'intérêt de psychologie.com, le site internet du mensuel francais Psychologies magazine. A ce titre, il figure désormais dans notre sélection de sites web." Audrey Demontrond, responsable "Communauté".

Seenet : "Bonjour ! Pour sa rubrique Culture, Seenet.fr a sélectionné votre site parmi les plus intéressants sur le thème : On croit rêver." Vinh Thai NGUYEN

YAHOO Accueil > Divertissement > Sites à voir : > L'intégrale des sélections de la semaine > Sciences humaines > Psychologie : Le Sommeil et le rêve de A à Z et de Freud à Jung - L'histoire du rêve, le sommeil paradoxal, l'étude par les grands psychanalystes et les exemples de rêves.

Best of web : "Félicitations ! Votre site a été sélectionné dans notre magazine Best of Web, disponible en kiosque et dont la vocation est de présenter au plus grand nombre les 500 meilleurs sites web du moment." Bruno Desgranges.

InfiniT.com : "Bonne Nuit ! [...] Prévoyez plusieurs nuits blanches pour passez au travers du site "Le sommeil et les rêves de A à Z et de Freud à Jung". Lisez l'histoire du rêve accordé au sommeil et aux rêves à travers les temps, les maladies du sommeil et les croyances populaires, comme cette perle: une jeune fille qui veut découvrir son véritable fiancé doit placer un miroir sous son oreiller la nuit de la Sainte-Catherine. Le garcon auquel elle rêve cette nuit-là lui est destiné... Risqué !" Martine Batani.

Psychonet : " Tout sur le Rêve ! De l'approche neurophysiologique du sommeil paradoxal au rêve selon Freud, Jung, en passant par les grands symboles à l'oeuvre dans les rêves, ce site est une mine d'or ! À voir absolument. "

Multimania/Lycos : "[...] Jean-Michel Crabbé s'intéresse également au sommeil et aux rêves. Vous y apprendrez, par exemple, comment fut découvert le sommeil paradoxal. Ce moment de la nuit où vous rêvez, où vos yeux sont pris de mouvements rapides, est une phase prépondérante lors de la mémorisation et de l'apprentissage. L'auteur du site vous explique quelles sont, selon lui, les limites de la méthode d'interprétation de Freud et propose son dépassement à l'aide des travaux de Jung. Un site si riche et élaboré qu'il viendra certainement à bout des surfeurs insomniaques. " Aurélien M.

CG Jung en langue francaise : " Le contenu de votre site a retenu toute mon attention. Aussi il fait désormais partie de la page de liens du site cgjung.net. Pour augmenter son audience j'ai ajouté une mention spéciale sur la page editorial.htm ". Jean-Pierre L.

Université Lyon 1 : " Ce message pour vous signaler que je viens de reprendre les liens de vos deux bouquins sur le site Internet de l'INSERM U480 (ex Michel Jouvet) maintenant R. Cespuglio. Au plaisir. " Bruno B., responsable de ce site.

 

[Retour]  [Suite : Faut pas rêver !]

Droits d'auteur : J-M Crabbé © 1999-2013, tous droits réservés. Article L.122-5 du code de la propriété intellectuelle. Seules les copies ou reproductions strictement réservées à l'usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective sont autorisées. De brefs extraits de l'information contenue sur ce site peuvent être librement commentés, reproduits ou traduits à des fins de recherche ou d'étude personnelle, mais ne peuvent être ni vendus ni utilisés à des fins commerciales. Toute utilisation de l'information provenant de ce site Web doit obligatoirement mentionner la source de l'information et l'adresse URL de la page correspondante. La reproduction ou la traduction de portions plus importantes ou toute utilisation des textes et schémas à des fins autres qu'éducatives ou non commerciales, est subordonnée à l'obtention préalable d'une autorisation écrite formelle.