Chronobiologie et rythmes biologiques  
sitemed.fr

HOME

SOMMEIL ET RÊVES

CHRONOBIOLOGIE

PSYCHOSOMA

DIABÈTE

TOXICOLOGIE

LIVRES

CONTACT

DÉTENTE

Chronobiologie

Chronobiologie et Rythmes biologiques: tournesol

 

1 - Chronobiologie
et rythmes biologiques

Dr Jean-Michel Crabbé
Mis à jour le 15 janvier 2013

"La médecine sans chronobiologie,
C'est la mer sans ses marées, ses courants et ses vagues
C'est la mer morte !"

 

 

Résumé

Aujourd'hui encore, médecine, biologie et physiologie se basent sur un dogme hérité de la fin du XIXe siècle, la stabilité du milieu intérieur (homéostasie). Cette soi-disant stabilité n'est qu'apparente, renforcée par l'habitude de faire des moyennes. Les recherches des 40 dernières années prouvent que toutes les activités biologiques et physiologiques varient dans le temps : les variations rythmiques sont à la base de toute vie organique :

Pilier de la médecine occidentale, le dogme de la stabilité et de l'équilibre du milieu intérieur (homéostasie) conduit à une conception simplifiée et erronnée de la physiologie et de la médecine. Il décrit un état moyen synonyme de mort.

La vie est une palpitation macroscopique et microscopique incessante,
La chronobiologie est la seule vraie biologie, qui ne néglige pas le paramètre temps.

 

Tous les paramètres biologiques varient au cours du temps. Les activités physiologiques se succèdent les unes aux autres dans un ordre déterminé et passent par des périodes d'activité et de repos. Les sécrétions hormonales ne sont pas "lentes et continues", mais très variables et pulsatiles. Les lois de la physiologie ne sont pas les mêmes le jour et la nuit et le facteur temps doit pas être négligé.

"Ignorer les rythmes en biologie, et en particulier en médecine, peut être comparé au fait de ne pas se laver les mains avant une opération chirurgicale : le patient en paye le prix." Pr Franz Halberg, université de Minneapolis.

En pratique, la médecine moderne néglige encore 80% de ces phénomènes et utilise encore ses "dictionnaires des constantes biologiques". De nombreuses personnes tombent malades et meurent pour des effets toxiques imprévus, pour des médicaments donnés au mauvais moment, pour des examens mal interprétés en fonction de "valeurs moyennes". De nombreuses personnes, y compris des enfants, tombent malades à cause d'un rythme de vie gravement perturbé pendant des mois ou des années à l'école ou au travail. Des accidents gravissimes se produisent la nuit parce qu'on néglige la diminution nocturne des capacités humaines.

La médecine moderne doit se reconstruire sur de nouvelles bases. Ces pages présentent un ensemble de connaissances acquises en chronobiologie, en particulier sur les rythmes biologiques, et montre leur importance méconnue en médecine et en thérapeutique.

Sources : voir la bibliographie, en particulier "Chronobiologie médicale et Chronothérapeutique" de Alain Reinberg.

 

Définitions

L'homéostasie, affirme que le but des fonctions physiologiques est de maintenir stable (constant) le milieu intérieur. Ce principe conduit considérer les valeurs moyennes de nombreux paramètres biologiques comme "normales" et à établir des "dictionnaires des constantes biologiques".

La chronobiologie étudie toutes les variations, rapides ou lentes, des activités biologiques et leur organisation dans le temps. La chronobiologie montre que les soi-disant constantes de la médecine classique varient en fonction de cycles assez stables. La chronobiologie conduit à une facon nouvelle, moderne et scientifique de concevoir la physiologie, la maladie, la thérapeutique et l'hygiène.

Les rythmes biologiques, sont des automatismes biologiques, des alternances d'activité et de repos de période stable comme le rythme veille-sommeil de 24h 30 ou les rythmes de 90 mn du sommeil paradoxal et du cortisol. La chronobiologie montre que cette notion de rythme concerne toutes les fonctions physiologiques ou cellulaires :

L'homéostasie, c'est comme un horloger qui ne voit que la position moyenne du balancier de l'horloge et ignore son mouvement de va et vient.

Les horloges biologiques sont d'hypothétiques structures biologiques dont l'activité rythmique automatique entraîne et de synchronise d'autres systèmes biologiques. La glande pinéale qui secrète la mélatonine, semble avoir cette propriété mais les rythmes sont multiples et chaque cellule a naturellement un rythme propre.

Chronobiologie et maladie : Il est largement démontré que même si elles ne provoquent pas toujours des lésions des tissus ou des organes, la désorganisation des rythmes biologiques est à l'origine de nombreuses maladies.

 

La chronobiologie dérange !

En mettant en évidence de nombreuses variations des systèmes biologiques en fonction du temps, la chronobiologie bouscule des dogmes (l'homéostasie) et bien des habitudes. Elle complique le travail des chercheurs dans les laboratoires, des biologistes et des médecins. La chronobiologie montre l'insuffisance des expérimentations des laboratoires pharmaceutiques. Elle montre les effets néfastes du travail de nuit et les rythmes scolaires inadaptés.

De nombreux ouvrages sur la chronobiologie et les rythmes sont introuvables (voir la bibliographie ci-dessous). Le public et les médecins eux-même ont du mal à s'informer sur ces questions.

De même, la chronobiologie est pratiquement absente du principal annuaire francophone des sites médicaux : CiSMeF.

 

Dossier web "chronobiologie et rythmes" :

Ce dossier web est longtemps resté le seul document médical francophone publié sur internet à propos des "rythmes biologiques".

J'ai reçu de nombreux messages favorables, en particulier de la part de médecins du travail soucieux des problèmes posés par le travail de nuit.

 

échec de la médecine

Un chapitre Chronobiologie dans "l'échec de la médecine" :

De nombreux livres sur la chronobiologie semblent épuisés ou introuvables, aussi le chapitre 8 - Chronobiologie, de "l'échec de la médecine", est l'une des rares publications actuelles à vulgariser ce vaste domaine avec des termes compréhensibles par un grand nombre de lecteurs.

Vous y trouverez l'essentiel des connaissances fondamentales acquises à propos de la chronobiologie et des rythmes biologiques. La bibliographie scientifique est solide, avec en français "Chronobiologie médicale et chronothérapeutique", de Alain Reinberg, Flammarion, édition 2003 (voir ci-dessous).

 

Au delà de l'apparente stabilité des êtres vivants, il y a une multitude de rythmes, de cycles et de pulsations. La chronobiologie conduit à de nouvelles conceptions de la physiologie, de la médecine, de l'hygiène, de la médecine du travail, des rythmes scolaires, des décalages horaires, de la toxicologie et de la thérapeutique.

 

Quelques encouragements reçus :

"J'ai lu vos textes avec beaucoup d'intérêt. En tant qu'ergonome, médecin et médecin du travail je suis intéressé depuis une 15aine d'années par la chronobiologie. [...] Déjà votre site est connu des internautes médecins du travail et en particulier des médecins du travail de Strasbourg qui sont particulièrement dynamiques [...] J'ai décidé de réécrire complètement mon mémoire sur la chronoergonomie en ajoutant quelques chapitres en particulier sur la chronotoxicologie (voisine de la chronopharmacologie), sur le temps et sa vision et peut-être en augmentant le chapitre sur le sommeil." Daniel M., médecin du travail.
(Dynamisme et modernité de la médecine du travail, comparée à l'inertie de la médecine universitaire.)

"Bonjour, j'ai imprimé toute la partie "Rythme" [...] et je vous félicite pour l'énorme travail effectué, et pour certaines affirmations on ne peut plus justes, mais qui ne doivent pas vous attirer que des amis dans le milieu médical français ... qui, il faut bien le reconnaître n'évolue pas en fonction des énormes possibilités qu'offrent les évolutions techniques et technologiques constantes. Au plaisir d'un nouveau contact, amicalement." Bernard L.

"Félicitations pour votre merveilleux site en tous point passionnant pour un médecin du travail." Alain G., médecin du travail.

"Cher confrère bonjour, j'ai l'honneur de vous informer du référencement de la rubrique de votre site (Rythmes biologiques humains) dans MEDITRAV WEB, site des médecins du travail francophones, dans le dossier rythmes biologiques et travail. N'hésitez pas à me faire connaître toutes corrections ou modifications que vous souhaiteriez apporter." (site devenu payant, puis fermé)

Multimania/Lycos : "Nos santés ne sont pas uniquement tributaires de ce que nous absorbons et des virus qui s'introduisent dans nos organismes. Les rythmes du sommeil, l'activité de notre psyché jouent également un rôle prépondérant. Le site de J.-M. Crabbé, médecin généraliste, vous propose un ensemble de pages très instructives..." Aurélien M.

Cismef - CHU de Rouen : "Nous créerons le mot clé MeSH : Periodicity*, lorsque nous aurons un site ou un document institutionnel francophone sur le sujet. Bien à vous et joyeux Noël." Benoit T.
Depuis plus de 40 ans la médecine universitaire ignore la chronobiologie et les rythmes biologiques, et les patients en payent le prix.
(*Periodicity = The tendency of a phenomenon to recur at regular intervals; in biological systems, the recurrence of certain activities (including hormonal, cellular,neural) may be annual, seasonal, monthly, daily, or more frequently (ultradian).

 

[HOME]  [titre, page 1]  [SUITE PAGE 2]

 


Droits d'auteur : J-M Crabbé © 1999-2013, tous droits réservés. Article L.122-5 du code de la propriété intellectuelle. Seules les copies ou reproductions strictement réservées à l'usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective sont autorisées. De brefs extraits de l'information contenue sur ce site peuvent être librement commentés, reproduits ou traduits à des fins de recherche ou d'étude personnelle, mais ne peuvent être ni vendus ni utilisés à des fins commerciales. Toute utilisation de l'information provenant de ce site Web doit obligatoirement mentionner la source de l'information et l'adresse URL de la page correspondante. La reproduction ou la traduction de portions plus importantes ou toute utilisation des textes et schémas à des fins autres qu'éducatives ou non commerciales, est subordonnée à l'obtention préalable d'une autorisation écrite formelle.