Médecine et toxicologie  
sitemed.fr

HOME

SOMMEIL ET RÊVES

CHRONOBIOLOGIE

PSYCHOSOMA

DIABÈTE

TOXICOLOGIE

LIVRES

CONTACT

DÉTENTE

  Quelques logos de dangers chimiques

 

PLAN TOXICOLOGIE

Médecine et Toxicologie

Aerotoxic syndrome
à venir

Soins dentaires et toxicologie
à venir

Autres pages
à venir

Bibliographie et liens


Site certifié HON
Voir Home

 

 

 

Médecine et toxicologie
Hygiène, prévention, sécurité

Mis à jour le 02 avril 2015
Dossiers en construction et...
en retard, malgré l'urgence !

 

 

 

Il s'agit bien de médecine, d'hygiène et de sécurité, pas d'écologie

Nous vivons dans un environnement de plus en plus pollué : herbicides, pesticides, cyanure, phénols, mercure, plomb, amiante, gaz d'échappement, chlore, additifs alimentaires, aspartam, médicaments toxiques, désinfectants, antifungiques des containers chinois...

Les sources industrielles ou agricoles sont omniprésentes et libèrent des poisons invisibles et inodores...

Les portes d'entrées sont multiples : Peau, respiration, boisson, alimentation, médicaments, désinfectants, dentisterie...

Un nombre croissant de maladies liées à des intoxications chroniques : Maladies neurologiques, cancers, maladies respiratoires et allergies, atteintes rénales ou cardio-vasculaire, une liste illimitée et mal connue.

Des intoxications chroniques à bas bruit avec des manifestations tardives attribuées au vieillissement.

Des handicaps irréversibles.

Des décès inexpliqués et des diagnostics erronés.

 

Pourquoi ces différents logos ?

Les risques sont nombreux, invisibles et très différents les uns des autres: toxiques, irritants, narcotiques, mutagènes, cancérigènes, destruction de l'environnement animal ou végétal. Les logos avertissent les utilisateurs des multiples et graves dangers que des substances de plus en plus nombreuses leur font courir.

Invisible, le danger devient visible pour le pollueur, mais la population n'est pas avertie et protégée. L'agriculteur n'avertit pas que ses champs sont empoisonnés, le dentiste ne vous dit pas qu'il met du formol, des phénols ou du mercure dans votre bouche. Votre médecin l'ignore aussi et il n'en connait pas les effets.

 

Lubrifiants, pesticides ou gaz de combat ?

Le danger ne vient pas seulement de l'industrie avec des substances chimiques très toxiques comme le benzène, le formol, les phénols, le plomb, le mercure ou le cyanure.

Au cours de la 2e moitié du XXe siècle, les chimistes ont réussi la synthèse de substances encore plus dangereuses et mal identifiées dans les produits commercialisés.

organochlorés

Quel est ce produit ? Le fabriquant m'a menaçé d'un procès si je mentionne son nom, que vous connaissez tous ! Traitement du bois, actif 25 ans donc toxique pour votre système nerveux pour 25 ans.

FAITES TRÈS ATTENTION ! si vous sciez, percez, poncez, rabotez ou brulez du bois traité il y a 20 ans vous allez respirer des poussières et des fumées toxiques !

Les pesticides "organochlorés" sont très stables, très toxiques, cancérogènes, mutagènes. Le DDT (aldrine, kepone, dieldrine, chlordane, heptachlore, endrine, mirex, BPC, toxaphène, lindane, etc.) a valu à P.H. Müller le prix Nobel en 1948, comme "bienfaiteur de l'humanité". Insecticide puissant neurotoxique, le DDT est également cancérigène. Ces substances sont proches de certaines dioxines, responsables de la catastrophe de Seveso en 1976.

organophosphorés

Dérivés des gaz de combat, les pesticides "organophosphorés" forment une famille d'une quarantaine de produits moins stables. Le gaz Sarin est un organophosphoré plus toxique que le cyanure. Depuis les années 1970, les pesticides organophosphorés comme le Malathion sont employés dans le monde entier. Ces substances pénètrent rapidement dans un organisme par voie cutanée, respiratoire ou digestive, et elles détruisent le système nerveux.

Parfois des intoxications aigües, mortelles

"Un puissant insecticide organophosphoré a causé la mort de 23 enfants dans une école du Bihar, dans l'Est de l'Inde. La police a découvert chez la directrice des sacs de fertilisants et de pesticides posés près de sacs de pommes de terre et de riz..." (21 juillet 2013 - sda-ats)

La belle boite verte du Raune-Dup dissimule les dangers d'un herbicide (glyphosate) que l'on trouve en super-marché et qui a rapporté des $$$$$ à une société étrangère bien connue. D'un usage massif, on le retrouve dans l'eau et les nappes phréatiques, avec des sous-produits difficilement biodégradables. Le dossier toxicologique est certainement bouclé depuis longtemps mais il est difficile de savoir tout ce qu'il contient, à court et à long terme .

Biocide = qui tue la vie !

Tous ces insecticides, pesticides, herbicides très toxiques sont utilisés à grande échelle par l'industrie et l'agriculture, et aussi par les particuliers sans précautions dans leurs jardins et leurs maisons. Phénols, largement utilisés dans les charpentes et les boiseries de nos maisons. Antifungiques dans les vêtements et les chaussures venues de Chine. Dans les beaux pavillons tout neufs, les boiseries et les plastiques diffusent des gaz neurotoxiques et les occupants ont mal à la tête, avant d'autres maladies.

Le paraquat est un herbicide neurotoxique à très faible dose. Utilisé largement jusqu'à une époque récente, il est mis en relation avec la maladie de Parkinson. Sa toxicité aiguë est tout simplement effrayante. Après une période silencieuse de quelques jours, le patient décède d'une fibrose pulmonaire irréversible.

La catastrophe de Bhopal en 1984

Encore beaucoup de $$$$$ pour une société étrangère, 40 tonnes d'insecticide déversés dans l'atmosphère, 4 à 12 000 morts à court terme selon les estimations, 300 000 malades, et tous les animaux morts, chats, chiens, oiseaux, vaches, chevaux... un carnage effrayant : les mêmes effets que les gaz de combat.

 

Et que fait la médecine ? Presque RIEN !

En dépit de ces risques énormes, omniprésents et invisibles, il n'y a :

   - PAS D'ENSEIGNEMENT DE LA TOXICOLOGIE au cours des études de médecine. Internes des hopitaux, généralistes et spécialistes, les médecins ne recoivent aucune formation de base à la toxicologie, ce qui les empêche de protéger et dépister des malades, de les orienter vers un spécialiste ou de les traiter convenablement.

   - PAS DE CONSULTATION SPÉCIALISÉE EN TOXICOLOGIE où confier nos patients. La prévention, les dépistages, les diagnostics et les traitements ne sont pas assurés, sauf circonstances particulières.

Ainsi les médecins sont désarmés et ignorants : nous savons qu'il y a des risques, mais nous ne savons pas exactement lesquels, ni comment les diagnostiquer et les traiter.

En France, la toxicologie est quasiment réservée aux médecins du travail, qui font essentiellement de la prévention dans les entreprises et quelques rares diagnostics. Il y a aussi les centres anti-poisons pour les intoxications aigues.

NB : La toxicologie est une discipline expérimentale et scientifique, en savoir plus : INRS Toxicologie

 

"La mort est dans le pré"

Documentaire d'Éric Guéret, diffusé mardi 17 avril 2012 sur France 2

Vidéo YouTube active le 02/04/2015

pesticides

"Travailler au grand air 15h/j dans les champs et les vignes TUE!... En 50 ans, c'est dans un piège chimique que sont tombés nos agriculteurs... Encouragés à produire toujours plus, ils ont fait confiance à des produits phyto-sanitaires qu'on disait sans danger. Mais à force de semer des pesticides, ils ont aussi récolté des cancers et de graves troubles neurologiques. Les agriculteurs nous nourissent, et le payent parfois au prix fort... Ce sont des personnages bouleversants, simples et courageux, qui brisent le silence, prennent tous les risques pour exposer aux yeux de tous la réalité d'un gigantesque mensonge..."

 

Une grossière erreur : les maladies dites "auto-immunes"

Un grand nombre de maladies dites "auto-immunes" sont en réalité secondaires à des destructions cellulaires d'origines diverses; agents physiques radiations, toxiques, épuisement cellulaire. Le mécanisme est très simple :

Destructions cellulaires d'origines variées ->
Libération de composants intra-cellulaires dégradés ->
Inflammation et apparition d'auto-anticorps : CQFD !

Les auto-anticorps sont les témoins de destructions cellulaires, mécanismes expliqués dans les livres d'immunologie que les médecins ne lisent pas, par exemple : Ponvert C. et coll. Immunologie fondamentale et immunopathologie. Édition Marketing, 1998. Ainsi le diabète type 1, maladie soi-disant auto-immune, est en réalité une maladie par surcharge des cellules β. Il faut donc faire des enquêtes, chercher les toxiques et les éliminer : il faut traiter la cause, pas le symptôme.

Maladies neurologiques, endocriniennes, néphrologie, cancérologie, ce mécanisme est à l'oeuvre dans de nombreuses pathologies inexpliquées.

 

L'Omerta : la loi du silence

Que contient l'eau du robinet ? Secret défense !

Comme pour la catastrophe de Tchernobyl en 1976, le public n'a aucune information sur les espaces, les eaux et les produits contaminés.

Juste à coté de chez moi, la Loue, rivière de première catégorie il y a 40 ans, est aujourd'hui polluée avec interdiction de s'y baigner. Bien sûr les truites ont disparu, et les ombles, les écrevisses, les libellules, un grand nombre d'insectes et d'oiseaux, comme dans la majorité des cours d'eau en France. Quel beau pays!

  • Quels sont les risques ? Secret défense !
  • Comment se protéger ? Mystère !
  • Quels symptômes ? Beaucoup de cancéro et de neurologie !
  • Comment se soigner ? Dégâts souvent irréversibles !

Dans l'industrie agro-alimentaire, les produits chimiques dangereux sont commercialisés avant d'en connaître tous les effets nocifs et sans que les risques déjà connus ne soient publiés officiellement. (cf ARTE : "Notre poison quotidien"

Comme l'écrit un ancien ministre de l'agriculture, Edgard Pisani, on a chassé les paysans français de leurs terres. Maintenant l'agriculture industrielle dévaste notre environnement. Les pollueurs qui n'aiment pas ce pays et ses terres le détruisent en toute impunité et y font leurs bénéfices, jusqu'à l'épuisement de nos ressources:

"À vouloir forcer la terre, nous prenons, en effet, le risque de la voir se dérober. À vouloir mondialiser le marché, nous faisons fi du besoin que tous les peuples ont de vivre à leur manière du travail de leurs terres. À industrialiser le travail agricole, nous chassons des paysans dont les villes et les usines ne savent plus que faire." (Edgard Pisani, Un vieil homme et la terre, Édition du Seuil, 2004.)

VOLONTAIREMENT MAINTENUS DANS L'IGNORANCE PAR LES POUVOIRS PUBLICS, les médecins ne font pas les diagnostics toxicologiques et les populations exposées ne sont pas informées et protégées.

 

Nous avons besoin :

D'un enseignement des bases de la toxicologie pour tous les médecins dans les facultés.

De consultations spécialisées pour nos patients : prévention, dépistage, diagnostics et traitements.

De dentistes qui abandonnent certains produits très toxiques : mercure, formol et phénols (Cortisomol) et autres.

D'informations objectives sur les riques toxicologiques auxquels nous sommes soumis.

D'un minimum de bon sens, d'observation et de respect du monde dans lequel nous vivons !

De médecins qui s'intéressent vraiment à leurs patients et à leur mode de vie.

On peut rêver ?

 

 

Retour